72a38cabed5af9375b3886008ac0d89f_259

indexxc

72a38cabed5af9375b3886008ac0d89f_259



blangy1



photo_102938165_1

Bonjour à tous,

Afin de donner à tous le même niveau d'information (cela évitera de porter une oreille attentive aux rumeurs de quartier...), voici un compte rendu succinct de la réunion qui c'est tenu hier à partir de 11h à HALLE siège de la RFCB.

La délégation du CIF: Michel DUBOIS, Philippe HUYGHE et Philippe ODENT.

Présents également: La RFCB (Présidents National et Sportif, secrétaire...) La délégation des Pays Bas, Les Organisateurs des concours Internationaux (CUREGHEM Cente, COLOMBE JOYEUSE, ENTENTE BELGE, AGEN Télévie, Indépendant de Liège et Club de Fond de WALLONIE).

Débriefing de la saison 2018:

Tous les intervenants sont d'accord pour dire que cette saison fut difficile vu les conditions météorologiques lors de tous les concours de cette saison, mais néanmoins les concours furent réguliers.

Propositions CALENDRIER 2019:

Le séquencement du CALENDRIER 2019 restera le même que celui de 2018, c'est à dire PAU, AGEN, BARCELONE, St VINCENT, MARSEILLE, NARBONNE et PERPIGNAN.

En coulisse il a été question d'un concours de Yearlings (lâcher retardé) a inclure dans le programme 2019 , mais les représentants Néerlandais n'étant pas favorables (il faut les comprendre, ils protègent leurs concours lâchers retardés..), la discussion n'a pas été plus loin.

La RFCB étant en constante relation avec leur ministère de la santé animale a reçu un questionnement concernant le concours de NARBONNE Yearlings (d'après eux des pertes importantes.....). La RFCB doit rencontrer son ministère la semaine prochaine et afin d'anticiper un VETO du ministère pour le Yearlings à NARBONNE demande l'aval pour la création d'un concours de remplacement Yearling à une distance plus courte (vraisemblablement vers TOULOUSE) en lâcher retardé ce même WE. Celui-ci serait réservé aux BELGES.

Pour le CIF les pigeons Yearlings FRANCAIS seraient acceptés à NARBONNE dans la catégorie VIEUX (comme sur St VINCENT, MARSEILLE et PERPIGNAN) du fait qu'il n'y aurait plus de concours Yearlings INTERNATIONAL.

Mais nous n'en sommes pas encore là, il faut attendre les discussions avec le ministère et la réunion de la RFCB d'Octobre.

Classification 2019:

Le retour de WPROL pour les classements INTER! La RFCB étant tenu de respecter le contrat signé pour 3 ans ne prendra pas le risque d'un conflit juridique étant sur de perdre car cette société a donné entière satisfaction pour les résultats NATIONAUX en 2018.

Le CIF enverra à la RFCB les doléances concernant le rendu final, surtout les attentes concernant les dépôts.

Résultats 2019:

La aussi la société WPROL au titre de son contrat doit effectuer un classement papier, maintenant restera à savoir à quel prix! Cela fera parti des négociations entre la RFCB et WPROL en début d'année 2019.

Le CIF restera attentif concernant ce point

Distances minimales 2019:

Un tableau nous a été proposé par la RFCB pour chaque concours, celles-ci restent identiques à 2018 avec la confirmation du lâcher d'Agen à Beaumont de Lomagne.

Pour BARCELONE le lieu de lâcher pour 2019 sera le même qu'en 2018 à cause des contraintes liés à l'aéroport de BARCELONE. De ce fait le lieu pour 2019 étant plus à l'Ouest le CUREGHEM CENTRE soumet à l'approbation de descendre la distance minimale à 875 km afin de garder les mêmes amateurs que les saisons précédentes. Après discussion avec nos amis Néerlandais qui ne comprenaient pas cette distance minimale a été adoptée pour 2019. La RFCB demande toutefois au CUREGHEM CENTRE d'essayer de trouver un lieu plus au SUD (d'environ 25 km) sur la cote afin de revenir dans le futur à une distance minimale de 900km aux points courts.

Transports:

La RFCB souhaiterai que tous les pigeons soient transportés dans des paniers plastiques, bien sur nos amis Néerlandais ne sont pas d'accord car leur camions de transport équipés pour des paniers osiers et considère que c'est mieux !

Le CIF fait remarquer que les conditions de transport d'un même concours doivent être identiques pour tous! Affaire à suivre....

Questions diverses:

Questions CIF:

Qui définie les conditions pour baisser le nombre de pigeons par panier?

Réponse: le critère est Température de supérieures à 25°C dans le NORD de la FRANCE .

En 2019 c'est le CIF qui définira si ce critère est atteint pour les enlogements du CIF

Quel est la limite d'age pour la participation aux concours INTER?

Il y a des concours de 24ans, 17ans,14ans....dans le résultat de BARCELONE en FRANCE la limite d'age est de 12ans!!!

Réponse: A ce jour aucune limite n'est fixé par la RFCB et la NPO....

A noté que cette réunion c'est déroulé dans une ambiance sereine ou tous les acteurs ont put exprimer leur points de vue et leurs divergences.

La séance fut levé à 13h30

Bonne lecture

Philippe ODENT

images.jpg11

images

pages.perso.orange.fr

pages.perso.orange.fr



indexxc

indexxc



Une pensée a notre ami pierrot.

012



FEDERATION COLOMBOPHILE FRANCAISE

Communiqué

Chers amis colombophiles,

Le Conseil d’administration de

la Fédération Colombophile Française s’est réuni ce 18 mars

2017 afin d’examiner la situation vis-à-vis del’influenza aviaire hautement pathogène et lesmesures applicables aux compétitions de pigeons voyageurs figurant dans l’arrêté du 16 mars2016, mesures injustes, pénalisantes, rédigées à l’insu de la FCF et sans fondementscientifique ni juridique, soit :

Article 9

-

Point 2

– Niveau de risque «modéré (Pas de cas de grippe aviaire en France)

Les compétitions de pigeons voyageurs avec départ, arrivée ou participation de pigeons originaires de parties du territoire où le niveau de risque est modéré

» sont interdites

.

Cela veut dire que les colombophiles habitant les communes en question ne pourraient plus concourir (+/- 3 000 communes en France).

-

Point 3

– Niveau de risque «élevé» (à partir d’un cas de grippe aviaire en France).

Les compétitions de pigeons voyageurs avec départ, arrivée survol ou

participation de pigeons originaires de parties du territoire où le niveau de

risque est «élevé»sont interdites.Cela veut dire que ce dispositif ne tient pas compte de la régionalisation autour du cas et que c’est toute la France qui est privée de compétitions. Alors que les termes départ, arrivées,survol avaient été créés suite à la mise en place de la régionalisation.

_

Ces mesures extrêmes nous ramèneraient à la situation d’il y a 10 ans, supprimeraient, d’un coup de baguette magique, les mesures nouvelles décidées en 2007 et rappelées dans l’arrêté ministériel du 11 mai 2009 et au

raient pour effet immédiat l’arrêt d’une grande partie de nos adhérents.

Il y a quelques semaines, le ministère avait donné son accord pour modifier l’arrêté et une semaine plus tard est revenu sur sa décision.

Devant cette injustice, plusieurs organisateurs ont fait part de leur volonté d’organiser les compétitions de façon anarchique, ce qui peut être compréhensible mais pas tolérable.

Par conséquent, devant l’urgence de la situation,le conseil d’administration de la Fédération Colombophile Française n’entend pas se laisser imposer une éventuelle issue catastrophique et a décidé d’organiser les compétitions, comme par le passé, sur la base des textes qui nous étaient appliqués avant l’arrêté du 16 mars 2016.

_

En plus, nous décidons, d’informer Monsieur le directeur général de l’alimentation et Monsieur le Ministre des difficultés que nous rencontrons à obtenir l’application des bons textes et leur demander la modification de l’

arrêté du 16 mars 2016 afin que les choses rentrent dans la légalité dans un premier temps et examiner la sortie définitive des pigeons voyageurs du dispositif de gestion de l’IAHP.

_

Rappel des mesures appliquées aux compétitions de pigeons voyageurs

: (ces mesures sont rappelées dans la page du bulletin national à la rubrique « protection et contentieux »).

Ces mesures reposent sur différents avis de l’AFSSA (devenue ANSES) des 20 juillet 2007 et 30 avril 2008 ainsi que sur une

déclaration du Comité permanent

de la chaîne alimentaire et de la santé animale de la commission européenne spécialisée en la matière et qui a fixé des règles minimales à appliquer par chaque état membre.

1) Au niveau de risque faible :

- Les compétitions internationales de pigeons voyageurs avec participation de pigeons originaires d’un pays où des cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans l’avifaune sont distribués dans plusieurs unités écologiques ou dans plusieurs zones administratives sont interdites.

- Les compétitions internationales de pigeons voyageurs avec départ ou

survol d’un pays où des cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans l’avifaune sont distribués dans plusieurs unités écologiques ou dans   plusieurs zones administratives sont interdites.

- Les compétitions internationales de pigeons voyageurs avec participation de pigeons originaires d’unités écologiques non infectées ou de zones  administratives non infectées d’un pays ou des cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans l’avifaune sont limités

géographiquement à une seule unité écologique ou à une seule zone administrative sont autorisées. L’unité écologique infectée ou la zone

administrative infectée du pays pour le quelles compétitions sur le territoire métropolitain, avec participation de pigeons voyageurs originaires de l’unité écologique infectée ou de la zone administrative infectée sont interdites,

et définie par instruction du ministre en charge de l’agriculture :

- les compétitions internationales de pigeons voyageurs avec départ ou survol d’unités écologiques non infectées ou de zones administratives non infectées d’un pays où des cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans l’avifaune sont limités géographiquement à une seule unité écologique ou à une seule zone administrative sont autorisés. L’unitéécologique infectée ou la zone administrative infectée du pays pour le lequel les compétitions sur le territoire métropolitain, avec départ ou survol de l’unité écologique infectée ou de la zone administrative infectée sont

interdites, et définie par instruction du Ministre en charge de l’agriculture.

_

3) Au niveau de risque « élevé »

« Les compétitions de pigeons voyageurs avec départ, arrivée, survol ou participation de pigeons originaires d’une zone écologique considérée comme infectée dès lors que plus de

deux cas d’oiseaux sauvages infectés y sont identifiés, sont interdites. »

4- Au niveau de risque « très élevé »

_

« Les compétitions de pigeons voyageurs avec départ ou arrivée sur le territoire métropolitain sont interdites, lorsque plus d’une zone écologique française est considérée comme infectée. »

- Les permis de lâcher seront délivrés

conformément au dispositif ci-dessus.

- 10 jours avant la date du lâcher et sous réserve d’un changement de dernière minuté lié à ’IAHP.

- Les lâchers auront lieu aux endroits officiels en présence d’un agent de la Fédération Colombophile Française

- Les convois seront accompagnés

du permis de lâcher délivré par la FCF et du certificat  globale de vaccination .

Je vous souhaite une bonne saison colombophile.

_

Fait à Lille, le 18 mars 2017

Pour le Conseil d’administration de la FCF

Le Président National

Jean-Jacques DUPUIS

-

PS : A ce jour, La Dombes dans le département de

l’Ain

est considéré comme contaminé. Le

dernier cas date de23 février 20

17. Les pigeons ne peuvent pas partir, ni arriver ni survoler

cette zone.



Mail envoyer a M Thil  Président de la 2é région

bonsoir M thil

je suis m xavier larcheveque du club le rapide de blangy sur bresle.

notre club a pris cette année la décision de jouer les concours de la 3é région sur invitation.

la décision a été prise vue le cout du transport de notre groupement.

le budget des colombophiles n est pas élastique avec la conjoncture actuelle.

le prix du panier en osier etait de 20€,M velut a motivé les clubs pour passer au plastique, en maintenant le prix de 20€ du paniers

alors que de 26 pigeons nous passions a 22 maxi en vitesse.

il maintient que nous devons mettre 25 pigeons dans les paniers plastique, ce qui est interdit je pense.

sa réponse est que les paniers plastiques sont plus hauts donc on peut en mettre autant que dans les osiers.(lol)

la suite est que m velut fait des pieds et des mains pour nous interdire de jouer a moindre cout en 3é région.

ce n'est pas comme cela que nous maintiendrons les colombophiles.

vous comprendrez m thil que de 0,90€ en vitesse passer a 0,50€ et de 1€ en petit demi font passer a 0,65€ a fait l'unanimité de tous les joueurs de notre club.

je vous demande comment faire pour que tout les joueurs du rapide puissent continuer a jouer sereinement et sans conflit.

en attente de votre soutien je vous souhaite une bonne soirée.

le bureau et les amateurs du rapide de blangy.

sportivement.



Hommage aux bénévoles

Que ce soit les arbitres au football (ou dans d’autres sports), les vendeurs pour telle ou telle œuvre caritative ou les responsables colombophiles, ces bénévoles sont indispensables au bon fonctionnement des différentes activités. Pour les mettre en évidence et pour que vous vous rendiez compte du travail effectué tout au long de la semaine, je vous propose de prendre comme exemple la société La Cigogne de Lens St Remy, société hesbignonne enlogeant exclusivement la vitesse et le petit demi-fond (à l’exception du concours national d’Agen, une tradition à Lens). Je vais vous énumérer ce que les bénévoles doivent faire comme travail au jour le jour. Les bénévoles de cette société sont Jean (le président et régleur), Jean Marie (le trésorier et responsable de la caisse), Jean Paul et Dominique (les enlogeurs) et Marie Claude (responsable du comptoir). Commençons la semaine le dimanche, Jean Marie vient vérifier les frigos et passe commande auprès du brasseur des produits manquants. Le mardi, Jean Paul vient arranger les paniers, c’est-à-dire les nettoyer, placer de nouveaux cartons dans le fond. Le mercredi, le président vient faire un petit nettoyage du local, des tables, … Le jeudi, premier jour d’enlogement de la semaine, tous les bénévoles sont présents dès 19 heures afin de procéder à la mise en loge. Une fois les pigeons enlogés et les amateurs rentrés chez eux, le travail n’est pas terminé puisqu’il faut faxer les données au classificateur et attendre le passage du camion. Nous sommes en milieu de semaine, on travaille le lendemain mais le camion ne passe parfois que vers 23 heures et nos amis attendent patiemment au local. Le lendemain, vendredi, rebelote pour les étapes de vitesse. J’avais oublié de dire qu’entre ces enlogements, il faut vérifier s’il ne manque rien au local, boisson, nourriture, … Le samedi, jour de la rentrée des appareils, dès la fin du concours de vitesse, Jean Paul, qui ne joue que la vitesse, se rend au local pour le dépouillement des vitessiers et attendra patiemment que tout le monde ait rentré les appareils. Après ce dépouillement, ce sont les demi-fonciers qui vont arriver avec leurs appareils. La semaine est terminée aux yeux des amateurs mais le trésorier doit encore compter les différentes caisses, préparer les enveloppes pour remettre les prix la semaine suivante. Ce rythme effréné va durer de fin mars à début octobre et le tout au sens premier de bénévoles, c’est-à-dire sans toucher le moindre centime, simplement un verre de temps à autre et un spaghetti bolo sur le compte de la société en fin de saison. A côté de tout cela, n’oublions pas toutes les activités, souper, vente de bons, … où ce sont les mêmes personnes qui sont au four et au moulin. Des Jean, Jean Paul et autres, il y en a évidemment dans toutes les sociétés et sans eux nous ne saurions plus pratiquer notre sport. Alors essayons d’être sympathiques lorsque nous venons au local. Pensons aussi que ces bénévoles ne savent peut-être pas pratiquer le sport colombophile comme ils le désirent parce que quand nous regardons par exemple tomber les pigeons revenant des concours internationaux, eux sont au local en train de faire plaisir à un maximum. Alors tout simplement MERCI à tous ces bénévoles SANS QUI JOUER AUX PIGEONS SERAIT IMPOSSIBLE.



La bonne et la mauvaise fortune dans le sport colombophile - La position, le vent et les pigeons!

lundi 7 d�cembre 2015

La bonne et la mauvaise fortune dans le sport colombophile

La position, le vent et les pigeons!

Que la position est très importante dans le sport colombophile est une évidence. C’est surtout important pour les concours de vitesse. Les pigeons ont souvent la « tendance » de diriger vers l’ouest quand ils sont lâchés. Vous pouvez voir cela sur les résultats de ma région mais aussi dans d’autres régions et surtout au concours de Noyon!

Les amateurs situés le plus de l’ouest, dominent souvent le résultat, même avec du vent sud ouest.

Bien sûr, d’abord vous avez besoin de bons pigeons et si ceux-ci ont encore l’avantage de leur situation et du vent …..! Bien sûr, les amateurs qui ont l’opportunité d’enloger à l’avant, le font. Souvent ils passent plusieurs locaux et ils ne le font pas parce que l’essence n’est pas cher! Tout le monde n’a pas l’opportunité de faire cela et c’est la raison pour laquelle le sport colombophile n’est pas un jeu égal pour tout le monde. Il y a des régions, où les amateurs n’ont pas y autorisation d’enloger comme par exemple BUYL de Wambeek qui ne peut pas participer dans une certaine société mais ses voisins peuvent !

Les concours d’automne

Ceux-ci sont terminer aussi dès mi octobre ; Quiévrain et dans certains locaux Momignies. Personnellement, nous n’y avons pas participé. Des pigeons qui muent doivent être laissés tranquilles et en plus, dans ce cas, vous ne remporterez pas de prix. Les pigeons qui participent aux concours d’automne sont des pigeons qui sont restés dans leur colombier pendant quelques temps et en automne, ils sont joués au nid pour essayer de donner le maximum.

C’est rare mais sur ces concours d’automne, on “poule” encore (mise à 1000). A Appelterre “de Heropstanding”, où on trouve encore le nec des meilleurs « Quiévrainnist » ceux-ci se battent pour le premier et le « mise » à 1000 avec les pigeonneaux, a été gagnée au 9ème prix par Cyriel Lepoivre, âgé de 83 ans (mon beau-père). Et cela avec seulement un pigeon dans le concours ; un mâle. Sa mère est un de mes pigeons Boeckx.

AD SCHAERLAECKENS !

Nous savons tout qui est Ad Schaerlaeckens et un que tout le monde aime lire ses articles dans le monde colombophile. Vous êtes pour ou contre A.S mais il prouve depuis longtemps, qu’il a une bonne vue sur notre sport. Lui même ne joue pas avec la masse ; il n’est pas contre les amateurs qui jouent avec la masse mais il est contre la manière dont ils jouent. Depuis des années, il prêche pour deux résultats ; un résultat officiel, où l’amateur joue par exemple un maximum de 30vieux et un peu plus de jeunes. Ce résultat compterait pour les championnats. Un deuxième résultat serait un résultat où tous les pigeons seraient classés. Et suivant les dernières informations, cette proposition a été acceptée dans quelques régions des Pays-Bas. A l’avenir, ce seront surtout les petits amateurs qui recevront plus d’honneur et ce sera surtout grâce à A.S. Alors ce sera fini avec un 87° ou un 144° marqué comme premier sur le résultat. On peut vraiment dire que c’est une victoire pour le petit amateur grâce à un grand “monsieur” !

D’ailleurs, ce même grand “monsieur” A.S a eu, à nouveau, une super saison à B.N mais aussi à Rijkevorsel au nom de MAEG-A.S et cela avec un nombre de pigeons limité. Pour tout ceux avec un nom et une réputation ce ne fut pas facile à Anvers. Cela est seulement possible avec la qualité et en plus, ses pigeons se distinguent chez d’autres amateurs aussi. Au niveau national aux Pays-Bas, le 1ier As-pigeon Nat Fond avait des origines A.S.. Et, le 3ème As-pigeon Nat Vitesse RFCB de Karel Boeckx ; le “BAS” est issu de Boeckx x A.S.. Le père du “BAS” est le “TIJM” de A.S. Dans ses origines on retrouve la fameuse “144”, une sœur du phénoménal “ACE FOUR”. Aussi chez Luc Van Mechelen, le 2° et 7° As-pigeon Nat Demi Fond ont le sang Ad Schaerlaeckens !

Une des prochaines semaines, il y aura un reportage sur tout que le « grand maître » hollandais fait !

Retour dans le temps

On reste encore hors de nos frontières, chez Ad Schaerlaeckens, concernant les deux résultats que Ad préconise. C’est un fait qu’il en parle depuis longtemps. Vous devez savoir que j’ai écrit pour le journal hollandais “DE VREDESDUIF” pendant des années. Il y a 29 ans (à l’âge de 26 ans), mon voisin et moi étions dans la “véranda” chez Ad à B.N, où on parlait pigeons. Presque tout ce qu’A.S. a écrit, je l’ai lu. C’est la raison pour laquelle j’ai écrit : “On est pour ou contre A.S”. Pour être clair, Schaerlaeckens est un homme pas facile à joindre pour la plupart d’entre nous. C’est facile à comprendre quand vous écrivez pour plusieurs journaux dans le monde entier, vous n’êtes pas facile à atteindre.

En 2002, Ad écrivait ….

Un monde bizarre !

C’est l’opinion d’un amateur du nord des Pays-Bas. Il n’avait pas beaucoup de pigeons et là, on ne joue pas d’argent. Mais parce qu’on doit avoir un but, il jouait pour les championnats. Là où il joue, les deux premiers constatés comptent pour les concours de 70 à 1000 km avec parfois 3 concours le même weekend. Il doit se battre contre des amateurs qui viennent enloger avec une remorque. Bien sûr, il a raison quand il se pose la question si on peut parler d’un sport quand seulement les 2 premiers constatés comptent quand l’on joue avec 100 pigeons et l’autre avec 10 parce qu’il n’a pas de place, pas de temps et pas d’argent. Je n’ai rien contre les « grosses colonies » mais la première règle dans tous les sports : tout le monde doit avoir la même chance. L’homme du nord a raison. Les deux premiers constatés, même si ce sont le 87° et le 99° marqués, ça ne va pas. Ces dernières années beaucoup de choses ont changé concernant les championnats mais trop de personnes essaient de défendre des choses qu’on ne peut pas défendre“.

Il y a 13 ans qu’A.S a écrit cela et il savait bien de quoi il parlait. Toujours la vérité, certainement pas un « épouvantail » mais un homme simple, quelqu’un qui voit tout rapidement. Le seul « mensonge » : il dit toujours qu’il ne connaît rien aux pigeons. Si vous laissez A.S dans votre colombier pendant 3 minutes pour trier vos pigeons, je suis sûr que vous pouvez éliminer ceux qu’il vous dira! C’est un homme qui prend le rôle d’“underdog” mais qui est top dans les concours. Ou en autres mots, à B.N et à Rijkevorsel, on réussi très bien. Je suis sûr d’une chose ; quand il y aura un bon là ou là, ce ne sera pas facile de l’acheter. Un fournisseur d’as-pigeons nationaux alias Ad Schaerlaeckens. Nos sincères félicitations !




3263066528_2_3_ddDNWirb

A l'heure des réfléxions sur les accouplements, j'ai ressorti cet article

Traduction Froissart Jean-Paul


La recherche sur pédigrée du fameux reproducteur «De Wandelaar »
Soumis par: John Vance
theNational.us

Cette étude est née en faisant des recherches pour un ami en Australie, je suis tombé sur le pedigree de NL-86-339656 une fille de "De Wandelaar« NL 80-1987017. Ce fut une surprise de trouver le "De Wandelaar" mentionné sur un pedigree, car le connaissant et l'ayant eu en mains je n'avais jamais fait des recherches sur son fond, autre que de savoir qu'il était un fils du 15 x 1ère Verbart 46". La seule chose certaine que je sais sur "De Wandelaar" est que sa fille NL-86-339656, est la mère de Wonderboys 05 et 06, les 2e et 4e Pigeons As National de la Hollande, en 1990.

Tout le monde aux Etats Unis connait les Wonderboys 05 et 06. Au cours des 23 dernières années, je ne connais pas d'autres pigeons qui apparaissent sur les pedigrees aux Etats-Unis plus que les 05 et 06 Wonderboys et de leurs proches "James Bond" et le "05 Famous".

En remontant très haut dans le pédigrée de la famille plutôt vaste des Wonderboys 05 & 06, nous revenons à "l'après-guerre" chez les frères Janssen et leur fameux "WonderVoske de '45". Ce pédigrée nous indique et nous documente sur le mélange de trois influences majeures Janssen, dans la création de cette famille.

La plus forte influence doit être la Golden Pair (Vechter de '57 et '54 de Witpenneke) de Jos Van Limpt "De Klak". Les jeunes de Vechter de '57 et '54 de Witpenneke, sont à la base d'un grand nombre des plus grandes colonies de courtes distances. Ils étaient reproducteurs de base à partir de la Golden Pair, croisé sur de l'Bange Janssen Frère de '51 et '51 Schoon Licht de lignées, que Wout Smeulders a utilisé pour fonder sa famille très réussie de pigeons de course basé Janssen.

Bertie Camphius, domina les concours hollandais quand il croisa la famille Janssen la Smeulders sur la famille Albert Van Der Flaes de Janssens. De grands concours ont été gagnés grâce au résultat de ce croisement, les plus connus étant le célèbre 05 (1er As Pigeon National des Pays-Bas en 1981), James Bond (1er As Pigeon National des Pays-Bas en 1984) et Wonderboys 05 et 06 (2e et 4e Pigeons As National des Pays-Bas en 1990).

La mère de James Bond, était une soeur de "NL78-2207007" (la grand-mère maternelle des Wonderboys 05 et 06), et était aussi une propre sœur de la célèbre 05. Le père des Wonderboys 05 et 06 était un demi-frère à la fois du grand-père paternel et grand-mère paternelle de James Bond. En fait, la plupart des pigeons qui ont rendu Bertie Camphius célèbre sont étroitement liés, sauf pour "De Wandelaar".

"De Wandelaar" est liée à ce que son père (H-65-1384946) était le célèbre Verbart 46 ~ 15 x 1er. Le Verbart 46 était un fils de Golden Paire De Klak (Vechter de '57 et '54 de Witpenneke), mais la mère de De Wandelaar (NL-72-5129776) était de Jan Grondelaers, une fille de De Chateauroux de Grondelaers (B-66 -6107809) le 1er National semi Chateauroux, croisé sur la 1er National Montauban Femelle de Raymond Cobut de "Montauban" (B-66-73466),.

Beaucoup d'entre vous ignore qui était vraiment Raymond Cobut d'Anderlues et à quel point il a dominé le sport colombophile de 1968 à 1987. Je vais prendre le temps de vous en faire la démonstration.
Comprendre l'histoire de la souche Cobut vous servira à enrichir votre appréciation sur sa contribution dans la généalogie du "De Wandelaar" extraordinaire reproducteur de pointeurs dans les championnats nationaux de moyennes distances entre 1990-1994.


Raymond Cobut, était un maître dans le jeu des femelles
Entre 1968 et 1987, il a remporté 12 x 1er national Femelles et 4 x 1er Femelles internationales
1968 ~ 1er national Limoges
1969 ~ 1er national Cahors, 1er national Montauban
1970 ~ 1er- 4e Internationale de Marseille
1977 ~ 1er- 4e national Brive, 1 National Montauban
1978 ~ 1er National Semi Châteauroux, 1 National Montauban
1979 ~ 1er national Châteauroux
1981 ~ 1er national Cahors, 1er Lourdes International
1982 ~ 1er national et 1er international de Barcelone
1983 ~ 1er et 2e 1er National + et 3e Salon International de Barcelone
1986 ~ 1er national La Souterraine
1987 ~ 1er national Cahors

Ne pensez pas que Raymond Cobut, n'était qu'un spécialiste des femelles, ses mâles ont volé aussi bien sinon mieux. En fait, il a réalisé des performances qui seront difficiles à battre. Par exemple, en 1977, il y avait 6137 oiseaux lâchés au Brive National. Cobut placé huit oiseaux dans le top 1%; 22 oiseaux dans le top 10%; et 38 oiseaux dans le top 25%, sur 79 pigeons enlogés se classant 2, 7, 13, 19, 37, 40, 59, 61, 75, 87, 175, 179, 183, 216, 224, 302, 328, 399, 454, 488, 508, 604e, etc. Dans la compétition des femelles, il a remporté huit des 10 premières postions 1, 2, 3, 4, 7, 8, 9, 10e.

Cobut, semblait exceller quand le temps était mauvais, la température était chaude ou le vent était au Nord. Emile Deny, classé 6 national de Cahors en 1981 avait ceci à dire au sujet de ce concours: «Cahors 1981 a été une course meurtrière. Les pigeons émoussés sur un front froid: le ciel était d'un nuage massif et le vent soufflait du nord ". Il reconnu une grande performance en disant: «Ce fut sur cette course que Cobut fut classé 2ème et 4ème national".

Deux ans plus tard, en 1983, le concours de Barcelone a été particulièrementdur, car le temps était très chaud. Dans cette course, Raymond Cobut se classe de nouveau 2ème et 4ème nationale et ce dans le top cinq à l'international. Je ne sais pas si un autre amateur jamais placé deux pigeons dans le top 4 à l'échelle nationale ou dans le top 5 au niveau mondial à partir de Barcelone, à l'exception de Raymond Cobut!

En 1968, Cobut enloge16 pigeons sur Barcelone et en classe 6 dans le top 100 international.

En 1973, la course de Barcelone a été considéré comme une catastrophe et après sept jours ils ont fermé la course. Raymond Cobut a stupéfié la concurrence en constatant 59,6% de ses enlogés(31 sur 52) et ce dans le top 17%.

Sur 8515 pigeons enlogés, seulement environ 460 furent de retour le premier jour de synchronisation et Raymond avait constaté16 d'entre eux, dont 5 de ses 6 meilleurs inscrits.Cobut a constaté 7 pigeons dans le top 100 international (22, 26, 35, 49, 70, 75, 96).

Une année très mémorable, fut 1980, fut l'année où Raymond Cobut, fut classé1ers et 2èmes Palmarès Olympiade Tokyo (cours de sport à longue distance), 1er national Montauban, 13e et 16e national Bourges, 2e et 6e national Brive, 10 & 16e national Cahors, 1er As Pigeon National («Bon Bleu '~ 21719-76) et 1er As Pigeon National Fond (' Montauban '~ 21774-76) ~ La Colombophilie Belge. Le couronnement de l'année, fut que «Montauban» a non seulement remporté le 1er National Montauban, mais fut aussi le 2ème Brive nationale, le 1er National As Pigeon Fond et surmonté le tout en remportant la médaille de 1ère place à l'Olympiade Tokyo (longue distance cours de sport).

Le KDBD, à ce moment-là avait un championnat de longue distance pour marquer votre 1er et 2e pigeons désignés en cinq courses nationales (Brive, Cahors, Montauban, Limoges et Saint-Vincent). Sur les trois années étudiées, Cobut réalisa d'excellents résultats; En 1979, il a terminé 4e, en 1980, il a terminé 4e en 1981 et il a terminé 8e. Cobut, était le seul amateur à se classer dans le top 10 durant ces trois années. Guido Seys et Kameil De Zutter ont, chacun a pu se classer dans le top 10 deux fois en trois ans. Pas d'autres amateurs en Belgique, ont été en mesure de faire le top 10 plus d'une fois.

En 1981 et à nouveau en 1982, Raymond Cobut a remporté le 2e champion national Loft ~ La Colombophilie Belge. 1982 est aussi l'année que «Le Bon Junior '(bon yearling) a remporté la 1ère place à la Médaille Prague Olympiade (classe de sport à longue distance).

Bien que je ne dispose que de dossiers de course partielle pour Raymond Cobut jusqu'en 1983, je sais qu'il a concouru avec succès jusqu'en 1992. Son origine de pigeons produisant des gagnants sur les concours internationaux de 360 national et - 600 miles, une réputation pour des résultats spectaculaires lorsque les concours se déroulaient par temps dur lui donnèrent une renommée internationale.

La décision de Jan Grondelaers d'acquérir (le 1er National Montauban Femelles) "Montauban" de Cobut et l'unir à son meilleur reproducteur «De Chateauroux", s'est avéré être un excellent choix. Le sang Cobut mis du «fer» dans la lignée Janssen, sans la ralentir.

Cependant, Grondelaers n'était pas le seul à faire des vagues dans le sport en utilisant les pigeons comme Cobut en croisant vitesse et demi-fond. P. Van Den Borre, a fait une réputation en tant que champion de vitesse, en envoyant trois pigeons pour les olympiades de 1976 - 1978. Le plus célèbre d'entre eux était une femelle appelée «Witte».

Le 'Witte' fut classé 2ème Olympiade médaille à Blackpool, en 1976. A 1975-1976 Olympiade 1975-1976 le record de l'épreuve fut de 4 x 1er et 21 x dans le top 10%. Au cours de sa carrière de course, le «Witte ', a accumulé un record de 11er x 51x et dans le top 10% . Le 'Witte' comme beaucoup de ses camarades du pigeonnier a bénéficié du 'fer' sang de la colonie Cobut.

Plus récemment, Frederick Philippe, connu en Belgique comme le roi du sprint, a remporté au cours des 20 dernières années, la suite des titres; 3 x 1er Sprint champion national et 3 x Champion 2ème National Sprint (Belgische Duivensport). Fréderick Philippe, a présenté les jeunes de "Béziers" (lignées Cobut) direct de Alain et Luc Vandenbergh, avec un grand succès.

"Béziers", est le reproducteur de base chez Alain et Luc Vandenbergh, et est d'origine Raymond Cobut. Victoires récentes du Beziers matricule 'BE06-822' ~ En 2008, a remporté la 34e Nat. Bourges I - 19084 oiseaux et 95e Nat. Bourges II - 11 875 oiseaux, remportant 2e As Pigeon Bourges I + II 2008 (Pipa Classement). En 2009, 'BE06-822 »a remporté la 8e Vichy Inter-provincial - 3821 oiseaux et le 4e Nat. Champion Moyen Distance RFCB. «BE07-563» est un autre Raymond Cobut lignée "Béziers", plus performant que dans ₩ 2009 ~ 4e au Concours International de Narbonne - 14505 oiseaux.

Beaucoup d'entre vous connaissent peut-être célèbre famille de longue distance de la Eijerkamp basé sur 91-1471583 "Black Giant". Ce que vous ignorez peut-être est que Eijerkamp a une autre lignée de longue distance basée sur un couple reproducteur qu' il a reçu de Raymond Cobut.

Le couple Cobut, élevé 82-2121539 "De Musketier" ~ 1er Prov. Chateauroux en 1983, 5ème national Perpignan en 1985 et 9 en 1986. National Marseille Son fils, "Blauwe Musketier" était, en 1989, un lauréat du 1er provincial et a ensuite placer 20ème National Barcelone. Son fils, "Jonge Musketier" était la 2ème provinciale / 49e national Pau en 1994, a également remporté les prix de St Vincent, Dax et Perpignan. "Jonge Musketier" était aussi le père de; 20e Nat. Ruffec, 46e Nat. Saint-Vincent, 51e Nat. Dax et 66ème Nat. Dax.

Un célèbre petit-fils de "Jonge Musketier", est "Drogba" ~ qui est le meilleur 2ème jour (overnight) voilier en Hollande au cours de la dernière décennie. Son dossier comprend; 1er Nat. As Pigeon deux jours de course "WHZB" en 2006, 1er Nat. As Pigeon deux jours de course "Best of the Best» en 2006, 7e Nat. As Pigeon Racing 2 jours "Best of the Best» en 2007, 7e NPO Périgueux 2006 - 6985 oiseaux, 15e NPO Brive 2006 - 6536 oiseaux, 25 Nat. Bergerac 2006 - 17 506 oiseaux, 46e NPO Périgueux 2007 - 6843 oiseaux, 60e Nat. Bergerac 2007 - 7309 oiseaux.

Les enfants et les petits-enfants de "Drogba" ont gagné: 3ème Nat. Bordeaux 2009 - 8059 oiseaux, 18e Nat Montpellier 2011 - 7856 oiseaux, 27 Nat. Bordeaux 2010 - 6449 oiseaux et 97e Nat. Cahors 2011 - 7216 oiseaux.

Raymond Cobut, a commencé à la colombophilie en 1948 et s'est retiré du sport de pigeon, en 1992. Plus de 45 ans, il a gardé une famille très consanguine sur la base des lignées Commine et Bricoux. Il se spécialise dans les courses de 350 à 600 miles mais il préférait courir Barcelone. Aujourd'hui, 20 ans après sa retraite, nous trouvons toujours présents à la fois aussi bien en vitesse qu'en fond la présence du talent de transmission des lignées Cobut en t^te des résultats. Il est rare, de trouver une origine de pigeons qui soient recherchés, à la fois pourr la longue et courte distance, ainsi que le demi-fond.

Merci de me laisser vous emmener dans ce voyage dans l'histoire et les performances des lignées Cobut. Cette information, je l'espère, vous aider à comprendre plus pleinement la valeur de "De Wandelaar", comme un reproducteur extraordinaire.

Revenons maintenant à la lignée de Janssen "De Wandelaar", nous constatons que son père était le célèbre Verbart 46, et sa mère était une fille de Jan Grondelaers de De Chateauroux, dont la mère (B-58-6104494) était une fille de célèbre "Blauwe van 48" de l'Janssen Brother B-48-6445161 lorsqu'il est accouplé à "Schoon Licht de '51". Le père de De Chateauroux (B-60-6238884) était un fils de De Oude Donkere (B-50-6615448).

De Châteauroux, était de 4 x 1er As pigeon, 3 x 1er de Châteauroux (y compris le 1er National Semi en 1968), et 2 années de suite la 6e As National, dans l'une des compétitions organisées à l'échelle nationale.

De Oude Donkere n'avait jamais volé sur veuvage chez les frères Janssen, Jusqu'à ce moment-là, leur père Drieske n'autorisait que le système naturel. Après sa mort, les frères ont commencé avec veuvage et De Oude Donkere a été l'un de leurs meilleurs pigeons de course. Wim et Jan van Tuil eu beaucoup de succès avec le sang Oude Donkere, qui est venu à eux par Jos van Limpt, de Klak. Vous pouvez en savoir plus sur les frères Tuil, dans le best-seller de Steven van Breemen "L'art de la reproduction".

De la description ci-dessus, vous pouvez voir que "De Wandelaar" était riche des meilleurs lignées des Frères Janssen avec son père Verbart 46 et son grand-père de Châteauroux, et de cette lignée devait sortir des résultats extraordinaires dans les concours.

Beaucoup d'entre vous, les plus anciens se souviennent que le "Blauwe van 48", le "Bange de '51" et la "Schoon Licht de '51", étaient tous des grands-parents de la "Blauwe van Lier", que Campbell à importé aux USA. Beaucoup d'entre vous pourrait également savoir que le "Blauwe van Lier" était le grand père de la "Vos de Bijter» et aussi le père de gr.gr.grand de la "Schone Vos '72", deux des meilleurs reproducteurs rouges Janssen d' Albert Van Der Flaes,
A présent, la "Vos de Bijter" et le "Schone Vos '72", sont les parents de la célèbre "Rooie Appie" (15x1st) et également NL-74-1262495 «Frère Rooie Appie". Il était NL-74-1262495 lorsqu'il est accouplé à la N-72-516418 de Wout Smeulders qui a produit: le "05 Famous" (1er As National), "Annie" la mère de James Bond (1er As National), et NL78-2207007 la grand-mère de Wonderboys 05 & 06 (2e et 4e national Aces). Fut-il jamais un meilleur accouplement?

Wout Smeulders 'N-72-516418, était une petite-fille à la fois du «Olympiade 08» et le «Oude Schallie de '58" les deux étant étroitement liée à la "Bange de '51" et la "Schoon Licht de '51". «Olympiade 08» et le «Oude Schallie de '58", étaient aussi les grands-parents de la Super 637 et le Super 531 (15x1st, 102 lots de plus de 8 ans).

Le Super 637, était le père de "De Général" (4x1st, 87 prix, 30 fois dans le top 10%) et le terminateur (5x1st, 26 prix, 13 fois dans le top 10%). De Général a fondé toute une gamme de lauréats nationaux de course pour Eijerkamp, et le Terminator a été exporté au Canada où il a laissé sa marque sur le sport colombophile en Amérique du Nord.

Le Terminator a également laissé sa marque en Europe comme il était le grand-père de «M. Bond "; 1er national Bourges (10221 pigeons), 1er (4621 pigeons),1er (1964 pigeons), 2e (2865 pigeons), 3ème (11404 pigeons), 5 (3189 pigeons), 7 (4932 pigeons), 8 (2833 pigeons) etc . "M. Bond ", a été acheté par Eijerkamp et a contribué de nombreux champions et à la renommée Eijerkamp.

Le Super 531 a certainement laissé sa marque ainsi car il était le grand-père d'Oscar (le père de James Bond) et le Super 531, était également le grand-père des Wonderboys 05 et 06.

Vous pouvez voir ensuite, que "De Wandelaar" était de 3/4 Janssen et aussi proche que vous pouvez obtenir des lignées originales utilisées pour établir la famille Janssen Smeulders depuis qu'il était petit-fils de Jos Van Limpt or Paire "Vechter de '57" et "Witpenneke de '54" par son père Verbart 46 et il était un gr.grandson de la "Blauwe van 48", le "Schoon Licht de '51", et la "Oude Donkere de '50" par sa mère, la fille de Jan Grondelaers de de Chateauroux.

Cependant, "De Wandelaar" était 1/4 Cobut, et il n'y a pas une plume d'origine Janssen qui ne se trouve nulle part dans les lignées Cobut. Les lignées Cobut remontent à Earnest Duray, dont les trois quarts étaient des lignées Bricoux. Cobut, a également eu les lignées Old Commine, qu'il recevait de Léopold Coudou. Bricoux également utilisé les lignées Commine surtout la ligne Napoléon (Napoléon le sang de Commine également joué un rôle majeur dans l'établissement des colonies d'Andre Van Bruaene et Pierre Dordin ). Les lofts Bricoux et Duray ont été décimés par les réquisitions au cours de la deuxième guerre mondiale. Aucun d'entre eux n'a vraiment récupéré de la destruction de leurs colombiers pendant la guerre. Ainsi, après 1951, lorsque Duray avait vendu le dernier de ses pigeons, Cobut a commencé à chercher ailleurs de renforcer son colombier de reproduction.

Très peu d'oiseaux ont été introduits par Raymond Cobut entre 1951 et 1964. Les articles écrits pendant cette période de temps, montrent qu'il y avait introduit plusieurs pigeons Cattrysse, un pigeon de Delbar et une femelle de Julien Mathijs. Ces quelques pigeons étaient la mesure de ses introductions, sans pigeons supplémentaires introduits après 1964, sauf des jeunes échangés avec Jan Grondelaers.

Je suppose que je dois corriger ma déclaration précédente, que: "il n'y a pas une plume d'origine Janssen se trouve nulle part dans les lignées Cobut." Certes, avec le partage de jeunes de quelques croisements de choix entre Cobut et Grondelaers, Cobut aurait introduit les lignées Janssen dans sa famille de pigeons, mais ce ne serait pas arrivé avant 1969 et "Montauban" (la grand-mère de "de Wandelaar") de Cobut a éclos en 1966, donc avant les introductions des Grondelaers .

Comme une note intéressante, la femelle Julien Mathijs, avait à l'origine été acheté par Van Hee, mais le pigeon de «canard» ne fut pas apprécié. Voilà comment elle est tombée dans les mains de Cobut qui lui a trouvé quelque chose et l'a achetée à Van Hee. Une fois entré dans le pigeonnier de reproduction Cobut, la femelle Mathijs a prouvé sa valeur et est devenu l'une de ses meilleurs reproductrices.

En 1968, Jan Grondelaers de De Chateauroux a remporté le 1er semi-national Châteauroux. Ce fut l'un des trois victoires de Châteauroux. Il était de 4 ans dans une rangée As Pigeon et deux années consécutives la 6ème As Pigeon National. Il a également représenté la Belgique à l'Olympiade Bruxelles. Un an plus tard, en 1969, Raymond Cobut de "Montauban" remporte le 1er national Femelle. En 1970, Grondelaers acheté les deux lauréats nationaux de Cobut, y compris la "Montauban". Une partie des négociations était que plusieurs des jeunes reviendraient à Cobut. Les meilleurs jeunes, sont sortis de l'accouplement du Châteauroux x Montauban accouplement, et leur petit-fils "De Wandelaar" semble avoir laissé l'impression la plus durable sur le sport.

Par ailleurs, "De Chateauroux" ccouplé à la "Montauban", a non seulement produit la mère de "De Wandelaar", mais cette paire a également produit (B-71-5127592) "Koninginneke", qui a remporté le 1er national Saint-Vincent en 1972 et le 1er Brive provincial en 1973. à son tour, "Koninginneke" était la mère de B-76-5208031, le 1er National Limoges, en 1978.

"De Chateauroux" et "Montauban", ne sont pas seulement les grands-parents de "De Wandelaar", mais ils étaient aussi les grands-parents de "De Sperwer" un frère de "De Wandelaar". Wim vdPol de Goirle, a remporté en 2000, le 1er As National WHZB Moyen Distance, et aussi 1er Creil - Brabant 2000-8273 pigeons avec le sang "De Sperwer".

"De Chateauroux" et "Montauban", étaient les grands-parents de "De Bourges» (B-73-5211298), 2e Nat. Bourges 1975 contre 15.000 pigeons et 1er Nat. As pigeon BDS Hafo. Roger Persoons avait un petit-fils qui a remporté le 2e prix contre 17.000 pigeons, de (vous l'aurez deviné) Chateauroux!

Felix Pauwels avait un grand petit-fils de "De Chateauroux" appelé "Witoog" (B-80-2537151) qui a remporté le 1er As Pigeon National RFCB Sprint, en 1982. Une sœur de "De Chateauroux", lors de l'accouplement de De Zwarte (41253 -64) de Cobut, étaient les grands-parents de "de Zwarten" (B-77-2520863), le 2e As National Sprint Belgische Duivensport en 1981, pour Felix Pauwels. "De Zwarten" a également remporté le Championnat International de Versele-Laga, et une nouvelle voiture. "De Zwarten" était de 6 x 1er et 2 x 2 (battement par loftmate).

Quand vous regardez les pedigrees des célèbres 05, James Bond de Bert Champius, et les 05 et 06 Wonderboys, vous verrez qu'ils sont tous les familles en fonction de 100% Janssen de Wout Smeulders et Albert Van Der Flaes. Je pense que, pour cette raison le "De Wandelaar" est pas si bien connu comme un éleveur, car il représente l'entrée des lignées Cobut dans l'histoire de la colombophilie.

Lorsque les lignées le Smeulders et Van Der Flaes Janssen produisent génération après génération des gagnants pendant plusde 30 ans, avec pour aboutissement 2 x 1er, 2e et 4e Pigeons nationaux Ace, vous devez souligner l'importance de l'apport du sang extérieur aux pigeons Janssen.
Cela explique la raison de l'importance que je donne au pigeon « De Wandelaar


Revenons maintenant à l'alinéa du présent article d'ouverture, tout en recherchant pedigrees, je suis tombé sur le pedigree de NL-86-339656, une fille de "De Wandelaar« NL 80-1987017 lorsqu'il est couplé à un NL78-2207007 soeur de la célèbre 05 et Annie (la mère de James Bond). Creusant un peu plus, je suis en mesure de trouver une autre fille de "De Wandelaar" et NL78-2207007. Cette fille "NL-86-338966", s'avére être la mère "John" NL 91-1560050 (co-lauréat du 1er Championnat National Sprint Pays-Bas en 1993) et "Linda" NL 91-1560051 (co Gagnant de l'1er National Sprint Championnat des Pays-Bas en 1993). L'année suivante, "Linda" avait une autre saison de concours sensationnels, gagner 2ème femelle As National des Pays-Bas WHZB, en 1994.

Imaginez que, "De Wandelaar" et NL78-2207007 sont les grands-parents de
"Wonderboy 05" ~ 2e As Pigeon National Demi-Fond 1990
"Wonderboy 06" ~ 4 As Pigeon National Demi-Fond 1990
"John" ~ co-vainqueur du Championnat 1er National Sprint 1993
"Linda" ~ co-vainqueur du Championnat national de 1ère Sprint 1993
"Linda" ~ 2e As National Poule des Pays-Bas WHZB 1994

Permettez-moi de répéter que un peu différemment, "De Wandelaar" et NL78-2207007 sont les grands-parents de : 1er, 2e, 2e, 2e et 4e prix nationaux Ace. Est-ce que quelqu'un connait un autre couple d'éleveurs, qui ont élevés des jeunes qui ont à leur tour produit des premiers As Nationaux
Maintenant, que ce récit rétablit cette reconnaissance, alors pourquoi avons-nous pas entendu plus sur ce couple merveilleux?

Eh bien, le première grief contre eux est que "De Wandelaar" est de 1/4 Cobut, donc beaucoup pourraient considérer une pollution du sang Janssen pur qui coule à travers les familles Wout Smeulders et Albert Van Der Flaes de pigeons de course qui ont été mélangés avec tant de succès par Bertie Camphius.

Le deuxième grief est que le père de "John" et "Linda", était un mâle de Van Loon J Grootendorst. Ne l'oublions pas, que M. Aristona était 1er As Pigeon National Demi-Fond, en 1993, la même année que les congénères "John" et "Linda" ont été co-lauréats du 1er National Sprint Championnat 1993. Nous savons tous qui est M. Aristona est, mais qui n'a jamais entendu parler de "John" et "Linda"?

Lors de l'examen de son pedigree, nous constatons que M. Aristona est au moins une ou deux générations plus éloigné des oiseaux clés (célèbre 05, James Bond et les Wonderboys 05 et 06), que sont «John» et «Linda», mais M. . Aristona maintient le récit de la fusion des familles fondées Janssen pures et "John" et "Linda"

La troisième grief est que par les temps Wonderboys 05 et 2 06 avait gagné et 4e Pigeons ACE National, "De Wandelaar" aurait été âgé de 10 ans et NL78-2207007 aurait été âgée de 12 ans. Au moment où «John» et «Linda» ont remporté leur prix nationaux, "De Wandelaar" aurait été âge de 13 ans et NL78-2207007 aurait été âge de 15 ans. Comme cela arrive souvent, la vraie valeur d'un croisement est découvert qu'à la fin de la vie du couple ou même plus tard, quand le meilleur des petits-enfants font connaître leurs capacités.

Indépendamment de la politique ou de l'économie de la situation, "De Wandelaar" et NL78-2207007, sont reproducteurs incontestés de haut niveau, et il ne pourra surement jamais avoir de nouveau un autre couple de reproduction qui a accompli ce que ce couple a accompli. "De Wandelaar" et NL78-2207007, sont les grands-parents de pigeons qui ont remporté entre eux: 1er, 2e, 2e, 2e et 4e Pigeons nationaux Ace.

Certains jours, quand je fais des recherches sur les pedigrees, je ne trouve aucune information nouvelle. Parfois, je tombe sur une pépite longtemps ignorée, une pépite qui donne une toute nouvelle perspective à ce qui a été en face de moi depuis longtemps.

En aidant un ami a remplir l'un de ses pedigrees, je suis tombé sur un pedigree pour NL-86-338966, qui était une sœur de NL-86-339656, la mère de Wonderboys 05 et 06. Ce pedigree m'a conduit à découvrir que la mère de "de Wandelaar" était une fille de de Chateauroux de Grondelaers (1er Chateauroux national) accouplé à de Raymond Cobut "Montauban", le 1er National Montauban Femelles.

An remontant dans l'arbre généalogique de NL-86-338966, j'ai découvert qu'elle était la mère de "John" et "Linda". Voilà comment je compris que "De Wandelaar" et son compagnon NL78-2207007, sont surement les meilleurs qui ont élevé deux filles dont chacune a élevé des jeunes qui ont remporté entre les 1er, 2e, 2e, 2e Pigeons et 4ème As National.

Tout comme une note de côté, Wonderboy 05 était le grand-père paternel de "Silvester" (Silver Star) NL 93-5334442, le 1er As Pigeon National Sprint, des Pays-Bas en 1997. Le grand-père maternel de "Silverster" était James Bond, dont mère "Annie" était une soeur de NL78-2207007 (la grand-mère maternelle de Wonderboy 05).

Les pedigrees sont intéressants, parfois ils vous disent rien et parfois ils vous disent tout.



Fond et Grand Fond, deux créneaux peu équitables en fonction de la situation géographique des colombiers.

lundi 22 juin 2015

Fond et Grand Fond, deux créneaux peu équitables en fonction de la situation géographique des colombiers.

Les épreuves nationales et internationales dans ces deux créneaux recueillent un vif succès dans cette deuxième décennie du 21è siècle. Deux types d’adeptes les fréquentent, les professionnels et les amateurs. Il faut bien admettre que le sport colombophile du 21è s. est à deux vitesses. Contrairement aux années 60-70 les contingents dans les étapes de fond et grand fond croissent ou sont arrivés à un niveau conséquent. Seule la densité du calendrier constitue un obstacle pour les adeptes aux commandes de petites colonies. La course aux 1er nationaux et aux as-pigeons est le seul objectif pour d’aucuns qui y voient leur compte en banque se gonfler. Il faut cependant prendre conscience de la configuration de notre pays et des lieux des lâchers de ces deux créneaux. Avant tout, le front d’arrivée en Belgique dépasse les 200km et la profondeur +-150km, ce qui est énorme. Pour les concours de fond d’un jour, tous rentrent au bercail lors d’un lâcher matinal, quel que soit le lieu du lâcher dans le cadre d’une épreuve entre 620 et 800km. Les lieux des lâchers se répartissent entre Ouest, Centre et Est, le vent et la masse sont les deux facteurs fondamentaux pour orienter les résultats outre la qualité exceptionnelle de quelques voiliers : les cracks qui sortent honorablement de toutes les épreuves de ces créneaux. Toutefois, en grand fond, l’heure du lâcher est prépondérante dans la mesure où on n’a pas encore résolu le problème épineux de la neutralisation dont un obstacle est le vol de nuit de certains voiliers (voir les constatations à 1h sinon 3h … du matin) un casse-tête difficile à résoudre. Si l’on ajoute à cela les distances des participants 750km en France, 850km en Belgique, 950 voire 1150km aux Pays-Bas. Allez choisir un équilibre dans cette ‘’équation’’ ? … On ne cherche même pas à résoudre sur le plan international(Que fait la FCI ?). Un autre (phénomène) semble être passé sous silence. La ligne de vol ‘’Sud Sud-Ouest’’ St Vincent, Pau … etc … plus facile car uniformément plate bénéficie de l’attrait de l’Océan ce qui entraîne nos voiliers vers l’ouest (la gauche) et favorise les provinces flandriennes et Anvers, provinces qui, de surcroît, bénéficient déjà de la masse. Au nord du pays, les colonies-usines en quête d’exploits précités (1er Nat., As-pig.Fd et Gd Fd) sont à la fête, ce sont aussi les hyper vendeurs de pigeons au colombier. Il faut oser voir la réalité en face. Certes, le pourcentage d’adeptes en Région Wallonne 17,8% et 82,2% en Région Flamande est révélateur. Quelle que soit la perte d’amateurs qui perdurera dans les prochaines années, l’écart en % restera probablement identique. L’AWC pourrait sauver les meubles si nos mandataires deviennent bien davantage solidaires. Il faut savoir qu’au nord du pays s’ils ne s’entendent pas toujours entre eux, lorsqu’il s’agit de faire face à la RW, c’est un bloc compact auquel nous sommes confrontés, R.Wallonne.D’où la nécessité pour nos mandataires d’avoir la même attitude,faire bloc et exiger l’égalité.

Pour ces épreuves de fond et grand fond, les classements AWC via 2 zones : Liège + Namur + Luxembourg d’un côté et Brabant Wallon – Hainaut de l’autre seraient les bienvenus, on peut même considérer que ce serait l’idéal pour le grand demi-fond dans les nationaux. A l’heure où j’écris ces lignes c’est le secteur Liège-Hesbaye qui a vu le jour en 1998 qui est le plus adapté c’est-à-dire qui présente la formule la plus idéale et qui tend vers un certain équilibre.Quant aux zones,la formule reste encore peu convaincante. Un élément est aussi la cause de la chute vertigineuse des adeptes donc d’un des problèmes que notre sport rencontre : les enjeux. J’ai connu les années 50,60,70. Au départ, lorsque j’étais un bambin de 10 ans, on jouait des doublages à 1000 Fr anciens. Les ouvriers trouvaient dans la colombophilie, plaisir et moyen d’améliorer sensiblement leur condition. Les enjeux étaient encourageants. Aujourd’hui, seul le commerce peut rapporter à +-10% des colombophiles soit+-250 adeptes sur les 24.292. Les enjeux faibles anéantissent la motivation et la jeunesse préfère le foot plus juteux même dans les divisions inférieures. Pour gérer notre sport, il faut analyser la situation mais nos dirigeants doivent être conscients du fait que lorsque les chances ne s’équilibrent pas ou s’écartent trop, il y a abandon et il ne reste plus parmi les jeunes que ceux qui jouent encore par mimétisme familial. Aujourd’hui, on en est là. Rester optimiste, relève de la passion aveugle mais il faut espérer un sursaut provoqué par quelques courageux qui par leur action engendreront les changements salvateurs. Tout est possible, il faut le vouloir. La configuration politique de notre pays a changé, on est passé de tout au fédéral au presque tout vers le régional. Le sport colombophile peut trouver dans le régional une bouée de sauvetage. Qui vivra verra !!!



De tous les peuples de la Gaule, les Français sont les plus ingénieux ! De Sousa le Séguéla de la colombophilie

jeudi 11 juin 2015

De tous les peuples de la Gaule, les Français sont les plus ingénieux ! De Sousa le Séguéla de la colombophilie

1PHOTO PIC NIQ-2

Je l’ai toujours dit et ne me dédirai pas (cette fois) , les Français ne sont pas les meilleurs en tout (adage dont ils sont convaincus pourtant rire), mais ils ont des idées et osent les réaliser.

J’ai déjà dit tout le bien que je pense de la fédération française de colombophilie, avec seulement 2,5 employés pour plus de 11.000 colombophiles alors que notre brave RFCB pour 25.000 membres nécessite 15 employés à temps complet. Notez quand même qu’ils ont fait des économies en donnant le préavis à deux employés, comme par hasard francophones ! Mais ils ont réussi à intégrer la fille du président, dans les cadres ! Où elle risque moins le licenciement ELLE !, vous avez dit népotisme ?

Passons du coq à l’âne, je n’ai pas précisé qui était l’âne ! (rire). Nos braves Français tournent, eux, plutôt bien sans pléthore de personnel, avec des comptes en équilibre (j’ai assisté au déballage de leur bilan au Touquet, j’en ai déjà parlé !) Il faut dire que les colombophiles français semblent résoudre leurs problèmes sans recours aux juridictions hexagonales. En effet, j’avais noté qu’au poste de frais judiciaires, la vérificatrice des comptes avait mis 0 ! Zéro !! Et là je dis bravo ! Parce que dans notre fédération encore nationale, les frais judiciaires sont abyssaux !

Les Français survécurent pourtant au départ de José de Sousa, le très flamboyant président national pendant des décennies, mais qui reste en coulisses, à présent, ayant passé le flambeau à M. Dupuis qui affute ses armes depuis une année.

Parce que De Sousa, ce fut le champion d’une idée lumineuse par année, le Séguéla de la colombophilie ! (rire), enfin j’exagère sans doute un peu, mais quand même, voilà un homme avec qui on ne m’ennuie jamais !

Il a réussit à mettre sur pied des actions destinées à faire connaître notre sport à tous et surtout aux jeunes. Et là, chapeau parce qu’il fallait y penser et la monter cette fameuse manifestation baptisée « la méridienne ». Il s’agissait de planter des arbres sur la ligne reliant Dunkerque à Barcelone pour marquer l’apport de la colombophilie au millénaire nouveau. Vous croyez que j’exagère et que cela ne fut pas si difficile. Que nenni, ce fut un vrai challenge que de faire participer à cette opération médiatique nos chers pigeons. Chacun allait, bien entendu, revenir à son colombier.

Mais De Sousa n’en a cure, il eut l’idée géniale d’entraîner 2.000 pigeons à voler le long de cette ligne qui ne leur est certes pas naturelle et à revenir à un seul colombier regroupant tous les participants. Il fallut aussi construire ce pigeonnier à Racquinghem dans le Nord, un véritable village colombophile.

Les pigeons furent lâchés sur cette ligne, un pique nique géant avait été organisé le long du parcours réunissant quand même plus de 6.000 personnes, ce fut une véritable ode populaire à la colombophilie.

Que dire aussi des implications des jeunes. En France, un jeune colombophile quand il débute dans cette passion reçoit un livret d’initiation à ce sport. Il peut même participer à un examen pour devenir le meilleur jeune colombophile de France. J’ai assisté au Touquet à leur examen, j’ai trouvé cela difficile, surtout anatomiquement pour de très jeunes quand même. Les neufs sélectionnés des régions françaises s’affrontèrent en noble combat. Une femme était de l’équipe et elle s’est classée dans le peloton de tête. En plus de constateurs Bricon, les lauréats reçurent tous des pigeonneaux issus des grandes lignées françaises, de multiples cadeaux et l’approbation d’un public en délire (rire)

Autre innovation sous le règne de De Sousa, leur fameux tour de France dont je viens de recevoir l’itinéraire pour 2015. A chaque étape du très médiatique tour de France, un pool de pigeons est lâché qui va rejoindre les colombiers de la prochaine étape et on attribue un maillot aux couleurs du tour à nos messagers ailés qui battent à plate couture les champions cyclistes même ardemment dopés ( rire). Ils sont déjà arrivé quand les autres sont à peine partis !

D’autres manifestations sont remarquables et méritent d’être mentionnées, mais je n’ai pas assez de colonnes pour ce faire !

J’aime assez la course relais enfants-pigeons, c’est le nouveau président M Dupuis qui en est l’initiateur. Ce directeur de l’école Jules Ferry à Raimbeaucourt a eu l’ingénieuse idée de faire découvrir sa passion aux élèves de son établissement. Il s’agissait d’associer un élève et un pigeon. Un araba a été monté dans la cour d’école, les colombophiles ont offert un pigeon pour deux élèves. Pendant toute l’année les enfants se sont occupés des pigeons, les faisant voler, nettoyant les casiers, les abreuvant,…..Les pigeonneaux furent lâchés à 10 km du colombier, une fois arrivés les enfants prenaient le relais de leur pigeon, puis une fois la course terminée, l’enfant portait le pigeon jusqu’au constateur. Ce genre de manifestations doit certainement faire naître des vocations chez les jeunes, certains n’ont pas voulu se séparer de leurs pigeons et ont fait construire chez eux des pigeonniers pour les accueillir. C’est quand même pédagogiquement mieux que de les voir s’abrutir devant le dernier cri des jeux vidéo « pigeon shut » une horreur !

Et pendant ce temps en Belgique, on a monté une section PROPAGANDE ! (mot que je n’aime pas, trop de connotations totalitaires !) Je me demande quel est le bilan de ce service sis à la RFCB, en tout cas rien n’est publié, ni le coût de cette cellule, ni ses réalisations éventuelles !

Marie Claire Cardinal.

KAART-1



images.jpgfff

images.jpgv